A propos de moi...et les juifs

En bref :


je suis un français chrétien,

naturalisé sur ma demande, et

fier de la France et d’être français!

…et voilà quelques compléments pour ceux qui souhaitent savoir plus sur ce que je suis, et surtout ce que je ne suis pas!

Si en traversant la rue quelqu'un nous crie "attention, une voiture", nous pourrions regarder pour vérifier et se mettre à l’abri...ou s'intéresser à qui il est. De même si on entend une alarme incendie nous pourrions agir d’abord…ou rester et réfléchir qui aurait pu la déclencher.

Mais quand quelqu'un dit "la France et l'avenir des français sont en danger" il est normal de s'interroger qui le dit, surtout s'il prend comme exemple à suivre celui des juifs et leur attachement à Israël:


Aimons la France comme les juifs aiment Israël

Défendons la France comme les juifs défendent Israël

Soyons fiers de la France comme les Juifs le sont d'Israël

Je suis un français et fier de l'être!

Je suis français depuis plus de 20 ans, et j'en suis fier. La nationalité française m'avait été accordée suite à une demande que j'ai faite suite à un mariage. Le mariage fait partie du passé, mais je n'ai pas divorcé avec la France!

Complot ou exemple des juifs?

Mes parents - décédés il y a longtemps - sont nés à Jaffa, en Palestine à l'époque et en Israël aujourd'hui. Pour certains la déduction est donc évidente: Français d'origine palestinienne, donc arabe, donc terroriste, et s'il parle d'un danger, donc d'un complot, un complot juif...donc antisémite! :)

J'ai préféré donc évoquer les juifs pour éviter d'abord que certains fassent cet amalgame, et éliminer les raisonnements simplistes, et ensuite par ce que les juifs sont exemplaires par leur attachement à Israël. Un attachement que j’ai découvert en m’intéressant au conflit israélo-palestinien, et non en faisant des recherches avec des préjugés sur les juifs. Un attachement qui leur a permis en moins de 50 ans de créer, développer et soutenir un Etat fort et prospère, alors que des nations qui ont des siècles d'existence s'effondrent les unes après les autres. Donc les juifs sont un exemple à suivre. Un exemple d'individus d'une grande diversité mais qui ont su former une unité.

Donc le sujet n'est pas un complot juif. Pour ceux qui souhaitent s'inspirer plus de l'exemple de l’attachement des juifs à Israël je présente quelques exemples séparément sur une page. (...suite sur complot ou exemple des juifs?)
En résume: je suis un Français d’origine palestinienne et je ne parle pas d’un complot juif!

Suis-je négationniste?

Certains chercheront -en vain- des commentaires "négationnistes" de ma part. Alors j'ai décidé d'ajouter, même que ce n'est pas l'objet de ce site, ma position sur la shoah, le crime contre l'humanité dont ont été victime plus de 5 millions de juifs durant la 2e Guerre Mondiale. (...suite sur suis-je négationniste?)

Suis-je antisémite?

D'autres diront "mais cela n'empêche pas qu'il soit antisémite, après tout il est d'origine palestinienne!". A ceux-là je rappelle d'abord que les juifs, "sémites", sont historiquement 12 tribus .... du Moyen Orient! Cela ne fait plaisir ni aux juifs, ni aux arabes, mais c’est la réalité historique inscrite dans les Livres.

Par ailleurs il est important de bien comprendre ce qu'on entend par antisémitisme avant d'en accuser les autres. Diriez-vous que les joueurs du PSG sont antisémites parce qu'ils ont "attaqué" des joueurs d'une équipe israélienne pour marquer un but? Accuseriez-vous quelqu'un d'antisémitisme s'il parle de la corruption d'un ministre Israélien...alors que la justice Israélienne condamne ce dernier pour les mêmes faits? Est-ce qu’on est antisémite si on se pose la question « est-ce que Ariel Sharon entendait les cris des enfants et vieillards désarmés pendant qu’ils étaient massacrés dans les camps de réfugiés de Sabra et Chatila ? Massacres commis par des hommes que l’armée Israélienne a laissé passer pendant qu’elle tenait le siège de ces camps de réfugiés dont même pas un nourrisson pouvait sortir ? A combien de kilomètre se trouvait-il ? 1, 2 ou moins ? Quelle est la différence entre un officier qui donne l’ordre d'ouvrir les vannes du gaz Zyklon-B dans une chambre à gaz dans un camp de concentration (dans le but de tuer !) et un officier de l’armée israélienne qui ouvre un passage à des tueurs pour entrer dans un camp de réfugié (dans le but de massacrer… pendant deux jours, les enfants et vieillards désarmés)?».

Mais puisque je suis d'origine palestinienne il est "nécessaire" que je clarifie ma position sur ces aspects, afin d'écarter les raisonnements simplistes sur l'antisémitisme...et les préjugés! (...suite sur suis-je antisémite?)

Et je dis à ceux qui persistent : non, je n’ai pas de complexe de parler des juifs, j’ai la conscience tranquille. Si la vôtre ne l’est pas c’est une autre histoire, la vôtre peut-être, pas la mienne.

Pourquoi prendre "le risque" de "parler des juifs"?

Si quelqu'un me dit "mais c'est dangereux de parler des juifs", je lui dirais "pourquoi, tu les trouves dangereux? Les juifs te font peur?" Personnellement je ne les trouve pas dangereux, pas plus que les espagnols...russes, chinois, arabes ou suédois! Bon, si je me trouve d'ici quelques jours empoisonné ou sous une rame de métro au lieu d'être dedans, j'y réfléchirais de nouveau, à titre posthume :) D'ici là, non, les juifs ne me font pas peur et je ne trouve pas qu'il faut en avoir peur. Et même si je devais considérer certains des adversaires voir même des ennemis, je dirais: mieux vaut avoir un adversaire intelligent qu'un ami ignorant, ou comme le disait Jean de la Fontaine dans la fable "L'Ours et l'Amateur des Jardins": Rien n'est si dangereux qu'un ignorant ami ; Mieux vaudrait un sage ennemi. (Désolé, mes références ne sont pas celles de grands philosophes...mais je pense que les philosophes comprendront)

Suis-je pacifiste?

Non, je ne suis pas pacifiste, du moins je ne pense pas qu’il suffit de fumer une pipe pour faire la paix ! Je ne pense pas non plus qu’il faut se rendre et collaborer avec l’ennemi pour éviter un conflit, au contraire il faut résister! Mais je ne pense pas non plus que c’est avec les guerres et l’oppression qu’on obtient la paix, mais plutôt en étant fort et en agissant avec intelligence.

J’ai suivi, comme beaucoup de français, le conflit israélo-palestinien. Comme beaucoup je me suis interrogé pourquoi deux peuples qui disent vouloir et ont besoin de la paix n’arrivent pas à s’entendre. A ce propos je me suis exprimé (hors de la France !) durant 5 ans sur la question en prenant clairement position pour l’ARRET DE LA VIOLENCE. Je ne l’ai jamais fait en France pour beaucoup de raisons, et je ne le ferais pas sur ce site : le sujet du site n’est pas le conflit israélo-palestinien, ni le sionisme ou islamisme, ni les guerres de religion, ni Jérusalem, ni les chrétiens, musulmans ou juifs. Le sujet ici est : L’avenir de la France et des français.

Pourquoi la croix et les couleurs tricolores?

Comme 90% des français je suis de confession chrétienne. Je ne parlerai pas de mes croyances car je considère que la religion fait partie de la sphère privée. Je dirais simplement que je fais partie des 90% de français chrétiens, qui vont du non-croyant non-pratiquant au croyant-pratiquant, qu’ils soient catholiques, protestants, arménien, orthodoxe ou autre.

Mais outre la foi en Dieu et le niveau de pratique il y a surtout les valeurs. Et c’est au message humain du christianisme que j’adhère avant tout. Ce message se trouve aussi dans d’autres religions, à chacun de le chercher et de le trouver dans la sienne. Donc je suis fier d’être français et le moins que je puisse dire : je n’ai pas honte d’être chrétien ! Le sujet de ce site étant la France, et non pas les chrétiens, je parlerais des 400 millions européens chrétiens ailleurs. D’abord la France !

En ce qui concerne les couleurs tricolores, comme ceux qui ont choisi « le bleu, le blanc et le rouge » parce qu’ils représentaient quelque chose d’important pour eux, j’ai choisi les couleurs tricolores parce qu’ils représentent quelque chose d’important pour moi : la France.

Suis-je parfait? Loin s’en faut!

On voit tous les jours comment des hommes et des femmes font l’objet de lynchage médiatique pour discréditer leurs actions, ou simplement pour les écarter pour favoriser d’autres. Donc je sais qu’en prenant certaines positions je risque aussi de faire l’objet d’actions visant à me discréditer, au-delà du simple « c’est un français ... d’origine étrangère».

N’étant ni parfait ni sans reproches cela est possible. Mais qu’importe ce qui sera dit ou diffusé, comme vérité ou invention, le sujet du site est la France et les française, et non pas moi!

Résister implique des risques que je suis prêt à prendre. L’action d’un individu ou groupes d’invidus implique des risques lourds pour ces individus, l'histoire est là pour en témoigner. Mais ne pas agir implique un risque pour tous.

Donc si je devais être discrédité avec des faits, vrais ou faux, je vous demande de réfléchir sur le point suivant:
  • Si ce qu'on me reproche est vrai et que j'ai quelquechose de reprochable, alors ce n'est que du courage d'aller s'exposer pour défendre l'intérêt général.
  • Si c'est faux, cela est gênant pour moi (car je ne pourrais pas être partout et me défendre toujours) mais cela n'a aucune importance, sachant que je ne recherche à tirer aucun bénéfice personnel du site.
L'essentiel n'est donc pas moi. Diriez-vous « je ne fais confiance au diagnostic de mon cancer, car mon médecin est de droite! », ou « je ne changerais pas mes pneus qui seraient usés, car mon garagiste est de gauche!», ou « non, je ne descendrai pas car je ne fais pas confiance à la prostitué sur le trottoir qui dit qu’il y a le feu dans mon immeuble»!

Je vous rassure : je n’ai rien contre la droite, la gauche, ou les autres…